SAUV Life

SAUV Life

1 octobre 2020 Non Par Sébastien Mosconi

SAUV Life : L'application qui peut sauver des vies

Les accidents cardiaques sont une des premières causes de mortalité en France. Pour réduire le nombre de morts, il faut agir rapidement.

Les professionnels de la régulation du SAMU 38 du CHU Grenoble Alpes peuvent désormais utiliser cette application pour améliorer la rapidité de la prise en charge des patients victimes d’un arrêt cardiaque : SAUV Life permet de géolocaliser des citoyens volontaires capables d’intervenir avant l’arrivée des secours en réalisant les premiers gestes d’urgence.

Comment ça marche ?

Il suffit de télécharger l’application Sauv life sur son smartphone (iOS ou Android), puis de s’inscrire.

Celui qui a l’application devient « citoyen sauveteur ». Il est alors susceptible d’être contacté par le Samu via l’appli.

Exemple : un homme appelle le 112 (numéro d’urgence), le 18 (pompiers) ou le 15 (Samu). Les symptômes qu’il décrit sont ceux d’un malaise cardiaque. Le régulateur du Samu ou des pompiers peut alors décider de lancer une alerte via l’application Sauv life qui géolocalise les inscrits. Objectif : que quelqu’un intervienne avant même que les secours n’aient le temps d’arriver sur place. Une notification est alors envoyée sur le téléphone du citoyen-sauveteur qui se trouve le plus près (un voisin, un salarié dans son entreprise, etc.). S’il accepte d’intervenir, l’application lui indique alors le chemin afin qu’il puisse retrouver la victime à pied en quelques minutes.

S’il a été formé aux premiers secours, il met en œuvre les gestes qu’il connaît ; s’il n’est pas encore formé un médecin du Samu le guide par téléphone jusqu’à l’arrivée des pompiers ou du Smur. C’est toujours un service de secours professionnel qui mobilise ce citoyen-sauveteur, après avoir été appelé (via le 112, le 189 ou le 15) par la victime, des proches de la victime, des passants, etc.

Objectif ? Sauver la vie des personnes victimes d’un arrêt cardiaque​

En France, 50 000 personnes décèdent chaque année d’un arrêt  cardiaque. En cas d’arrêt du cœur, chaque minute perdue représente 10 % de chances de survie en moins.

Cette application SAUV Life fait l’objet d’un programme de recherche sur l’amélioration de la régulation du massage cardiaque par les centres SAMU de dix départements (Etude Dispatch).

Comment ça fonctionne ? Voir la vidéo de présentation : https://www.youtube.com/watch?v=v6nQ2o_r_tI

Téléchargez l’application SAUV Life et devenez-vous aussi citoyens sauveteur !

 

SAMU 38 & urgences en chiffres

L’an dernier les professionnels du SAMU 38 ont pris en charge plus de 375 000 appels, soit plus de 1 020 appels par jour. Les équipes du SMUR ont réalisé plus de 7 000 interventions, tandis que le nombre de passages aux urgences a dépassé les 110 300.